Paperblog http://www.wikio.fr

dimanche 22 novembre 2009

puissent ils enfin être entendus


Il n'est plus vraiment acceptable aujourd'hui de continuer à les appeler "indiens d'amérique" , on peut éventuellement les nommer "amérindiens", bien que leur caractère d' "indiens des Indes" soit bien évidemment erroné, on le sait depuis longtemps.
L'idéal serait de les nommer par le nom de leurs tribus respectives, mais "natif" est plus pratique pour nous et à peu près correct envers eux.
J'insiste là dessus car pendant longtemps, avant l'apparition de toutes ces nouvelles appellations, je tenais à les nommer "les vrais américains"

"Nous demandons que vous nous aidiez à assurer une meilleure éducation, une vie meilleure à nos enfants et nous vous aimons!", a lancé la présidente des Sioux Oglala, Tera Tibulz, devant un président Obama visiblement ému et presque décontenancé face à l'intensité des attentes de cette communauté à qui il a promis des jours meilleurs au cours de sa campagne."

http://www.lexpress.fr/actualites/1/obama-promet-aux-amerindiens-la-fin-des-belles-paroles_826641.html

Cette "conférence tribale" au sein du ministère de l'intérieur est une première.
Comme l'a été la nomination d'une Cherokee à la tête du bureau des affaires indiennes (institution dont les amérindiens se sont toujours méfiés à juste titre, car trop de souvenirs de promesses non tenues).


A ce sujet, j'ai toujours attendu Obama au tournant après son élection, car j'ai beaucoup de respect et de peine pour les natifs, pour leur condition, ils ne sont que 1,5 % de la population totale des Etats-Unis, et jusqu'à présent, les présidents successifs leur faisaient beaucoup de belles promesses durant les campagnes électorales, puis une fois élus les oubliaient bien vite.
J'avais peur qu'Obama ne s'intéresse beaucoup plus à la situation des afro-américains qu'à celle des natifs, qui n'ont pas la même histoire, et peuvent être plus difficiles à appréhender, ont des souffrances identitaires différentes, plus "cachées" (essayez de leur parler de leur histoire, de la situation des réserves, bien souvent ils se fermeront comme des huitres).

Seuls les navajos ont une véritable "nation officielle", et leurs rapports sont souvent compliqués avec les etats-unis (par exemple, refus de prêter des oeuvres, armes ou outils culturels et pédagogiques pour les musées des etats-unis, alors qu'ils le font pour le reste du monde).

Et puis peut-être que non, en définitive.
Peut-être qu'Obama représente un vrai espoir pour eux, cette fois ci.
En tout cas, d'après leurs réactions, ils semblent fonder des espérances sur cet homme.
Comme quelques autres humains un peu partout ?

Quand on pense aux natifs, on oublie souvent qu'ils sont aussi bien inuits qu'amazoniens, et qu'ils couvraient à l'origine tout le continent américain, sans frontières officielles, si ce n'est des "territoires de chasse".

Il n'est donc pas idiot de dire que non seulement Barak Obama, mais aussi Evo Morales, qui est un "vrai indien" président d'un pays du continent américain, constituent un progrès pour les amérindiens, pour l'instant très embryonnaire, certes.

8 commentaires:

Didier Goux a dit…

Ouais, bon, pour Obama, ne rêver pas trop non plus, hein : vous risqueriez fort d'être déçu, j'en ai peur...

Stef a dit…

Le sujet n'est pas simple, si on cherche les vrais responsabilités du devenir des "natifs" on peut remonter jusqu'aux colons de la vieille Europe non ? Que peut faire Obama ?

poison-social a dit…

@ Didier Goux
Je comprends votre point de vue, mais je ne suis pas quelqu'un qui s'emballe, même si j'en ai l'air. C'est juste que cet homme m'inspire.
J'attends les faits, et pour l'instant, en ce qui concerne les natifs, pour ne parler que de ce sujet, les faits parlent plutôt en sa faveur, si on compare aux présidents précédents...
Quant à ce qui est de rêver, je sais que ce n'est qu'un homme, je ne suis pas dupe. Mais on a tous besoin de rêver, et franchement, quand je le vois lui à la tv, ça me fait l'effet contraire du naboléon, j'ai envie de rester devant l'écran et d'écouter, et non de zapper.
Je crois qu'on appelle ça le charisme, le vrai.
Un président qui inspire son peuple, on en aurait gravement besoin , nous autres.

@ Stef
Il ne peut pas faire grand chose, mais le destin des natifs américains est entre leurs mains, et si quelqu'un leur redonne enfin espoir, sans leur donner le goût amer de l'arnaque, leur donne des signes forts de bonne volonté, ils pourraient relever la tête et se construire un vrai avenir au sein des etats-unis.
Ils n'ont plus rien, depuis longtemps, et n'espèrent pas grand chose, ils ne pèsent plus assez lourd... mais retrouver leur fierté et l'espoir, même de manière plus symbolique qu'autre chose, les empêcherait de rester dans l'ornière, leur ferait croire de nouveau en eux.
ça n'a pas de prix.

corto74 a dit…

Tiens, c'est curieux comme préoccupation, inhabituel. Mais le billet est instructif.
Néanmons, n'attendons pas tout d'Obama, il fait ce qu il peut.
Biz

Eric citoyen a dit…

Le seul espoir de l'homme rouge, s'est de chasser l'homme blanc de son territoire ... (je suis sérieux)

@+

Bésitos

poison-social a dit…

@ Kraxpelax
Merci pour cette proposition de promotion chez vous, et pour cette info, un peu de poésie, c'est toujours bienvenu chez moi.
@ Corto74
C'est vrai, je n'avais jamais abordé ce sujet sur ce blog, pourtant il me tient à coeur depuis toujours.
Quand j'étais môme et regardais des westerns, j'étais toujours du côté des peaux-rouges, et je n'aimais pas le rôle de méchants qu'on leur donnait (pif-gadget, son "Loup Noir" et son "Capitaine Apache" ont contribué pour beaucoup dans cette prise de position!)
:)
@ Eric Citoyen
Je comprends que tu sois sérieux, je ne suis pas loin de penser pareil, mais bon, doit on condamner à l'exil les descendants des colons pour les fautes de leurs pères ? je ne sais pas trop.
@ Anonyme
Je n'ai pas tout compris, mais merci !
:)

temps a dit…

Bonjour,
Beaucoup d'efforts ont été fait ces derniers temps, pour faire admettre à la planète que la majorité des hommes y étaient de trop (relations humaines construites sur des notions d'échangent commerciaux, gel des découvertes à l'aide de brevets nous empéchant d'évoluer, de créer des richesses, du confort, ...). Je ne pense pas que le cas cité ait une autre issus que celle prévu pour la majorité de la population mondiale.
cordialement

poison-social a dit…

@ temps
J'aime vos interventions, trop rares à mon goût.
:)
Cordialement.