Paperblog http://www.wikio.fr

dimanche 1 novembre 2009

france telecom, la boîte de pandore


Morceaux choisis :

"

A quoi sert un ergonome ? En résumé, c’est un analyste du travail dont la tâche est de créer des situations où les opérateurs sont placés dans de meilleures conditions de confort, de sécurité et d’efficacité. Confort, on voit là le profit pour les agents. Efficacité, on voit celui de l’entreprise. L’intérêt commun est dans la sécurité, la diminution des accidents de travail. En ces lieux de coopération et d’antagonisme que sont les entreprises, les ergonomes développent des opérations gagnant-gagnant, en collaboration avec les directeurs d’établissements, les cadres, les agents, les syndicats et les CHSCT.

... Dans le jargon des directeurs de France Télécom (essentiellement issus de l’école Polytechnique) adeptes des « sciences dures », il s’agissait là de « sciences molles », donc de théories fumeuses. A l’époque (je doute que cela ait beaucoup changé depuis), un diplômé d’une grande école, pouvait entrer dans le monde du travail à moins de 30 ans et gérer illico des dizaines, voire des centaines de salariés, sans avoir reçu une seule heure de formation sur ces sciences méprisées. Le fait qu’elles ne soient pas enseignées à Polytechnique suffisait d’ailleurs à prouver qu’elles servaient tout juste à sodomiser les diptères."


"L’une d’elle, je ne saurais l’oublier tant elle nous faisait hurler, était que pour améliorer la productivité, il fallait « introduire une dose de stress dans l’entreprise ». Quiconque doute de la véracité de cette information devrait consulter la presse de l’époque qui promouvait avec ravissement cette méthode de management. La liste des futurs suicides s’est ouverte ainsi."

http://www.m-pep.org/spip.php?article1519

4 commentaires:

Monsieur Poireau a dit…

C'est vrai que si tu stresses des rats dans un labo, ils deviennent plus actifs. Cette démonstration sert de base au management. Mais la suite de l'exercice avec ces animaux devrait être observée par tous les chefs de services : au bout d'un moment, certains rats deviennent carrément obèses et immobiles, incapables de décider autre chose que l'immobilité tandis qu'une partie du groupe devient très agressive au point de se mettre à bouffer ses congénères !
:-))

POISON-SOCIAL a dit…

@ Monsieur Poireau
Oui, sauf qu'on n'est pas des rats...
ils ont enlevé toute humanité de leur management, et ça leur saute à la tronche, maintenant.

Stef a dit…

ça saute à la tronche de la direction de France Telecom, certes mais il faut maintenant que cela soit un cas d'école pour qu'on évite à l'avenir de former des jeunes cadres qui n'ont que le mot rentabilité à la bouche... Et c'est pas gagné.

poison-social a dit…

"pour qu'on évite à l'avenir de former des jeunes cadres qui n'ont que le mot rentabilité à la bouche..."
oui, mais pas seulement éviter, tu ne crois pas ? il faudrait les mettre devant leurs responsabilités aussi, ces "jeunes cadres dynamiques", trop facile de nous dire "on ne savait pas, on a fait notre boulot", il y a quand même beaucoup de morts, dans cette affaire, qu'on ne nous refasse pas le coup du "responsables, mais pas coupables".
Non pas que "dresser des gibets" soit la meilleure des solutions, mais quand même, il y a un petit paquet de planqués qui devraient répondre de certains propos particulièrement odieux sur le sujet.