Paperblog http://www.wikio.fr

vendredi 23 octobre 2009

du rock, bordel !


ça, c'est du vrai rock'n'roll, "ah que Coucou !" peut aller se rhabiller !

Pour faire plaisir à Scrat !

C'est par ici


(Spécial dédicace au nano-président et sa clique !)

Sapristi, nom de nom, que le grand cric me croque
Qu'on me coupe illico les poils de la guitare
Aussi vrai qu'on m'appelle Capitaine Hard Rock
J'ai quelques rocks en stock et de fameux standards.

Tonnerre de Brest, mille milliards de mille sabords
Faites donner le jazz, qu'on lâche les chiens à bord
On va faire un râout aussi sûr que c'est sûr
Tout le monde sur le pont, donnez toute la voiture.

Doryphores à roulettes, ostrogots, triples buses
Anthropopithèques a la graisse de cornemuse
Bougres de cornichons, crèmes de protozoaire
Du vent, de l'air, au large, allez ouste, poussières.

Arrière anacoluthes, espèces de coloquintes
Hors de ma vue babouins, extraits d'ornithorynque
Tant que je suis patron, parole de cachalot
On fera le bouzin à bord de ce rafiot.

Dussé-je pour cela hisser pavillon noir
Devenir un forban, me conduire en barbare
Je chanterai, sacrebleu, jusqu'à ce que je sois vioc
Cette tonnerre de Brest musique de cinoque.

Haro sur la guimauve, sus à la confiture
Jetez-moi à la baille toutes ces épluchures
Cloportes, mouches à miel, poubelles, méduses, vermines
Tremblez car la moutarde me monte à la narine.

Du rock, du rock, du rock, du rock, du rock parbleu
Du rock en majuscules au rock à qui mieux mieux
Balancez la purée, mettez toute la gomme
Je veux du rock'n roll à tomber dans les pommes.

Timonier à ton poste, canonniers à vos pièces
La barre à tribord toute, paré à l'abordage
J'y laisserai s'il le faut, toute la peau des fesses
Mais je veux s'il me plaît brailler comme un sauvage.

Bachi bouzouks, zoulous, moules à gaufres, macaques
Trafiquants de guano, profiteurs, marchands de soupe
Hydrocarbures, ophicléides, zouaves, canaques
Je vous pisse à la proue, je vous nique la poupe.

Nom d'une pipe en bois que le grand cric me croque
Aussi vrai qu'on m'appelle le Capitaine Hard Rock
Tant que je suis patron, parole de cachalot
II y aura du rock à bord de ce rafiot.

2 commentaires:

Le coucou a dit…

Merde alors, je ne savais pas que le Capitaine Haddock avait troussé la muse!

POISON-SOCIAL a dit…

@ Le Coucou
Avec le sieur Gotainer, on peut s'attendre à toutes les transgressions.