Paperblog http://www.wikio.fr

vendredi 30 octobre 2009

michto !


http://www.deezer.com/fr/#music/sanseverino-elisabeth-anais/exactement-73700
CD 2, "André" version live avec Francis Cabrel, la meilleure.

"André Balanéo a des frissons dans le dos
Le temps n'y est pour rien
Juste un peu la pluie.
Son écharpe est mouillée... merde !
"J'aurais du mettre un K-way", se dit-il
Alors il en met un.
Comme les amis sont chers, lui il n'en a pas un...
Il est prêt à tout sacrifier pour s'en trouver plein.
Sur sa table, tiens, y a toujours un paquet de biscottes
Pour si il doit recevoir.

A Paris quand il fait gris, il fait nuit
Et quand il fait moins trois, il fait froid.
L'élégance n'a d'importance que si l'on y pense
Il découvre tout ça.

C'est en passant devant la glace qu'il s'aperçoit
Qu'il est sapé comme... Santana.
Il est gêné, un peu
Il sait qu'il pourra pas faire mieux
Il arrête pas d'y penser à son habillement, comme ça
J'peux pas sortir avec ça, ni avec ça
On devrait pas mettre de miroirs
On devrait vivre dans les tiroirs.

A Paris quand il fait gris, il fait nuit
Et quand il fait moins trois, il fait froid.
L'élégance n'a d'importance que si l'on y pense.

Est-ce que je sors? Est ce que j'sors pas?
Et tout ça va m'servir à quoi?
Si j'me change pas?
Et puis il enlève son K-way
Il est déjà un peu moins laid.
La veste, le survêtement bordeaux
Le pull à col roulé
Les claques et le pantalon en tergal, pas repassé
La vie d'ma mère comme il est beau
C'était le K-way qui faisait crado

A Paris quand il fait gris, il fait nuit
Et quand il fait moins froid, il fait trois.
L'élégance n'a d'importance que si l'on y pense
A Paris quand il fait gris, il fait nuit
Il découvre tout ça.

Allez moi j'm'en vais
On s'en va."

4 commentaires:

Gaël a dit…

un duo avec cabrel.. bon je pars avec un léger à-priori mais j'irai écouter :)

POISON-SOCIAL a dit…

@ Gaël
Ah mais non, je t'assure, michto, hein !
;)
Je reprends le commentaire d'un chroniqueur, il en parle mieux que moi: "Véritable joute de guitares, la version live de "André" met aux prises Sansévérino avec un Cabrel comme on n'a pas l'habitude de l'entendre, loin de son rôle habituel de sentimental rural."

Gaël a dit…

h ben tout de suite on sent le chroniqueur qui a l'habitude de rassurer : du cabrel qui n'est pas du cabrel, j'irai donc écouter demain :)

POISON-SOCIAL a dit…

@ Gaël
Je te rassure aussi, il se contente de jouer (et ça, il le fait quand même super bien)