Paperblog http://www.wikio.fr

dimanche 17 mai 2015

Bilan de 3 ans de socialisme : déjà en 2012 on se retrouve avec Flamby (pour qui j'ai voté bon gré mal gré pour ne pas revivre 5 ans de galère avec l'agité du bocal. J'aurais préféré Hamon ou Montebourg, mais faute de grive on mange du merle...). Dès le début ça se gâte, Valls à l'intérieur, un des postes les plus régaliens, horreur malheur, salsa du bouffon ! Donc nous voilà toujours sous la droite, en gros. D'ailleurs depuis ça s'est confirmé, on l'a comme premier sinistre. Au moins, Besson avait reconnu le sang qui coulait dans ses veines,  à sa décharge. On continue les bonnes nouvelles avec le Fabius contaminé au Quai d'Orsay, poste régalien aussi, où il se trouve encore et ne risque pas de quitter. Au début le président fait toutes sortes de choses symboliques, défile à pinces quand il est élu, ne bloque pas la circulation, fait rabaisser son salaire que le fou furieux avait augmenté de manière éhontée.  C'est pas ça qui va renflouer les caisses, mais c'est important, le symbolique, non ? On se prend à espérer... et puis le retour de la gôche c'est quand même pas rien.
Sauf que !
Déjà c'est plus une gôche depuis longtemps et effectivement ça commence rapidement à se gâter.
On se mêle de mariage mixte (qu'on ne s'y trompe pas je suis pour !), on se mêle d'abolition de la prostitution (qu'on ne s'y trompe pas je suis pour !), mais ne pouvait ce attendre encore un tout petit peu au regard des trois grands fléaux en chantier de la France et d'ailleurs, j'ai nommé la crise du logement du travail et la paupérisation !!!
Et... vous dites ? Quoi ? Le... pouvoir d'achat ? Késako ?
Ne soyons pas injustes. D'autres que le gouvernement proposent aussi des solutions comme Mr Gattaz concernant le smic, par exemple...
Bref, pour conclure, le vote blanc va être ma nouvelle religion. J'y pensais, j'en rêvais, le ps l'a fait.

3 commentaires:

Un partageux a dit…

Depuis que tu as écris ce billet, le gouvernement a tout fait pour te conforter dans ta décision. Tu as raison de rester en vacances : revenir et voir où on en est te ferait bien de la peine...

Mr Poison a dit…

Sauf que je n'étais pas en vacances, à part sur ce blog,et que je suis gonflé à bloc, et ça sent le retour, vindiou ! 😃

Mr Poison a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.