Paperblog http://www.wikio.fr

mardi 20 octobre 2009

STOP ! HALTE A LA CONNERIE

Là, je vais pousser un des plus gros coups de gueule de ce blog, je le sens.
J'en ai marre, de tous ces gens qui se permettent de juger les faiblesses des autres, j'en ai surtout marre de constater que les jugements les plus durs viennent de femmes envers d'autres femmes, voila pourquoi je fuis les féministes, vous me cassez les burnes, les féministes, totalement !
Vous voulez savoir, ma femme se fout de vos gueules, les féministes !
Avec vos chipotages, vos prises de positions débiles sur des conneries à deux balles.
Je vous FUIS comme la peste !
Certaines femmes sont plus courageuses que vous, et plus lucides, elles sont féministes par leur façon de gérer le quotidien, les brimades successives, sans étendard, sans une plainte, tout en défendant leurs droits par leur simple façon d'être toujours debout, de résister en allant chercher du boulot, tout simplement, de rentrer le soir et de gérer les enfants, et éventuellement de tenir un blog, pas forcément estampillé féministe, juste un blog pour raconter leurs espoirs, leurs déconvenues, et surtout, surtout, pas des CONNASSES qui vont juger leurs consoeurs et se foutre en rogne quand elles ont la moindre faiblesse, qu'elle ont OSE, quelle horreur, céder devant l'adversité de leur condition.
J'en ai connu pas mal, des "que vous défendez", qui vous en mettaient plein la gueule, voire même à qui vous faisiez honte, et pas des soumises, loin de là, juste des femmes qui pensaient que vous étiez à la limite du ridicule.
Moi, je me définis comme humaniste, pas comme féministe, je défends toute personne, femme (si je mets l'homme devant, ça va faire un scandale ) , enfant, homme, face à l'adversité.
Je ne vais pas donner de nom, ce n'est pas le genre de la maison, ce n'est pas la gestapo, ici, mais sachez que certaines que je lis (et que je ne suis pas près de relire) feraient bien de ne pas trop trainer par ici, à leurs risques et périls.
Et pensez ce que vous voulez, que je suis un immonde phallocrate, je m'en fous !!!
J'ai une femme qui m'adore et ne changerait pour rien au monde.

8 commentaires:

Nicolas a dit…

Reste zen...

Stef a dit…

Comme tu y vas :)

Mais je comprends bien où tu veux en venir... Reste que les causes à dèfendre pour Les femmes sont encore nombreuses...

Mimile a dit…

Je te rassure Poison, bien qu'étant une femme, je n'aime pas non plus ces "féministes" qui hurlent à tout va. Heureusement qu'il y a eu, et qu'il y a encore des femmes pour se battre pour l'égalité, la dignité. Mais certaines, en voyant le mal/mâle partout, se comportent de telle façon qu'elle en sont antipathiques, même aux yeux d'autres femmes...

POISON-SOCIAL a dit…

@ Nicolas
Je préfère dire ce que je pense que de me la jouer "cool", un blog, c'est pour s'exprimer.
@ Stef
M'étonnes pas que tu me comprennes, je te sais intelligent.
Bien sûr que les causes pour les femmes sont encore nombreuses, je défends celle de la mienne tous les jours (pour qui tu as signé), seulement il y en a des tas, de causes, pour tout le monde, les femmes, les homos, les enfants, les noirs, les juifs, les palestiniens, les sdf...
Je n'y peux rien, je ne les aime pas, les féministes, je comprends leur combat, mais ce sont elles, qui m'énervent...
@ Mimile
"Heureusement qu'il y a eu, et qu'il y a encore des femmes pour se battre pour l'égalité, la dignité"
Bien sûr, je ne remets pas ça en cause, mais vous apportez vous même la réponse que je vous aurais donné : "Mais certaines, en voyant le mal/mâle partout, se comportent de telle façon qu'elle en sont antipathiques, même aux yeux d'autres femmes...".
Le fond et la forme...

Circé a dit…

Ben moi, je comprends rien.
Un coup de colère personnel ?

POISON-SOCIAL a dit…

@ Circé
Visiblement, mes autres commentateurs ont l'air d'avoir à peu près pigé.
Pourquoi, personnel ? il devrait y avoir un "drame" dans ma vie qui me ferait réagir comme ça ?
Non, je le répète, simplement, les féministes m'énervent, pas leurs combats, mais la manière de s'y prendre, pas le fond, mais la forme...
Je reprends à nouveau le commentaire de Mimile, que je trouve décidément excellent (et c'est une femme qui parle) :
"Mais certaines, en voyant le mal/mâle partout, se comportent de telle façon qu'elle en sont antipathiques, même aux yeux d'autres femmes..."

Didier Goux a dit…

Mais ça va pas de hurler comme ça ??? Tiens, c'est bien simple : on dirait moi...

Adrien' a dit…

Désagréables. C'est vrai, nous sommes désagréables, nous, les féministes.
Même aux yeux de femmes, parce que si la situation était si simple : des femmes féministes défendant toutes les femmes qui les approuvent secrètement, ça fait longtemps qu'il serait mort, le sexisme.
Quand je dis ce que je pense du maquillage, mes copines sont bien plus blessées que mes copains. Et d'ailleurs je ne le fais pas dans leur intérêt exclusif à elles ; je pense comme un' damné' idéaliste que les hommes ont autant intérêt que les femmes à une société plus juste, et certaines femmes autant que certains hommes à maintenir des inégalités et des stéréotypes sexistes. Mais pas vous. Je ne crois pas que vous y ayez intérêt.

Cette colère ne m'étonne pas : à force de lutter contre des intérêts médiatiquement bien défendus, à force d'être désagréables à vouloir changer les petites habitudes confortables du sexisme, les féministes se sont attiré's une sale réputation. Mais je vous en prie, ne donnez pas dans un tel panneau.