Paperblog http://www.wikio.fr

vendredi 10 juillet 2009

DIDIER GOUX EST UN SACRE COMIQUE

Hier matin, subissant au petit déjeuner une attaque subite de mauvaise humeur, l'individu nous sert un chef-d'oeuvre (si l'on suit son raisonnement, sous prétexte qu'un journaliste a certains avantages, il ne peut être sincère quand il dénonce... elle est bien bonne, celle là ! quoique tant mieux pour moi, étant pseudo-journaleux et non rémunéré, je ne subirai pas ses foudres. D'ailleurs, je suis trop nul et non avenu pour qu'un tel monument de la blogosphère se penche sur mon cas).
En fin de journée, dépité, voyant que l'ami Bonnet ne réagit toujours pas à son invective, il se décide à ferrer le poisson sur son terrain (voir commentaires).
L'intéressé répond par un pondéré : "C’est tout à fait exact, mais il en faut de très loin, même si je déclarais ces 7650 € en plus, pour que je ne rentre dans la catégorie des bénéficiaires du bouclier fiscal. Franchement, je ne vois absolument pas le rapport", pas de quoi fouetter un chat, reconnaissez-le.
Cependant, mr Sac à Fiel ne le voit pas de cette façon, et considère que l'injure est trop forte et que la coupe est pleine.
Du coup, il remet le couvert et nous ressert un chef-d'oeuvre encore plus accusateur et agressif que le précédent.
Il est vrai qu'Olivier Bonnet croule sous le fric, c'est bien connu, les ventes de son livre ajoutées à ses petits montages financiers lui ont permis de se payer une Opel Tigra avec la clim' qui ne fonctionne point... (voir son profil sur Faceuuboukeuu)
Je n'ose imaginer quand Mr Goux va s'attaquer aux vrais riches, là, ça va faire très mal, pour le coup !

10 commentaires:

Olivier Bonnet a dit…

Bah c'est un pauvre type ce Goux. Il est d'une nullité prétentieuse !

M. a dit…

Nan.. c'est le gentil troll de la blogosphère, on le nourrit, on le loge on le blanchit, fait pareil, sous ses grands airs de méchant tu as un bon petit gars derrière. Un joueur !

Didier Goux a dit…

Je confirme par la présente être un pauvre type d'une nullité prétentieuse. J'affirme également qu'il faut vraiment avoir des goût de chiotte pour rouler en Opel Tigra. En outre, je jure solennellement que jamais je ne m'attaquerai aux vrais riches : il y a assez de moutons bêlants pour le faire. Enfin, je m'excuse, mais entre journaleux, on a bien le droit de se faire des niches (fiscales, comme il se doit). Donc, ne vous mêlez pas de nos agaceries de bons amis du fisc, s'il vous plaît !

Le trolliculaire

PS : j'attends avec impatience votre opus magnum sur L'Esprit de résistance : je sens que ça va être grand, tant on vous sent armé sur le sujet.

POISON-SOCIAL a dit…

Que puis je répondre à un baltringue pareil (qui se dit journaliste alors qu'il n'est qu'un obscur rewriter) ?
RIEN, si ce n'est de retourner rejoindre sa bande d'admirateurs ébahis...

Didier Goux a dit…

Obscur rewriter : truisme, redondance.

POISON-SOCIAL a dit…

Et il s'empresse de venir répondre.
Tellement, tellement prévisible, avec son verbiage pompeux...

monzoeil a dit…

et...il la revend son opel tigra ?

POISON-SOCIAL a dit…

Non, je ne pense pas.
;-)

Paul Debedeux a dit…

Sachez, Monsieur Poison, que M. Goux na aucun admirateur. Quant on porte à droite on a trop de fierté ou d'arrogance pour admirer qui que ce soit. Il n'y a vraiment que dans la mythologie de gauche stalinienne ou post-stalinienne qu'il y a des "admirateurs ébahis". Quand vous aurez compris ça vous pourrez commencer à discuter avec des gens qui ne pensent pas comme vous.
Parler avec l'autre c'est accepter sa différence (un truc du genre, quoi, vous devez savoir mieux que moi...).

POISON-SOCIAL a dit…

Bon, Paul De beuh Deu Beuh Deu Euh... DE MES DEUX, le blog de Didier Goux a le mérite d'être brillant, mais certainement pas le vôtre, je me contrefous de quel côté du slip penchent vos bijoux de famille, et vos commentaires sont longs et ennuyeux, alors va falloir penser à se calmer, avant que je ne devienne Stalinien pour de bon...