Paperblog http://www.wikio.fr

mercredi 25 février 2009

CA FAIT FROID DANS LE DOS

Extrait de la plaidoirie de Nadège Magnon, avocate de Lounis Ibadioune

"En France, ils sont des milliers de militants, depuis des dizaines d’années, à vendre ou à avoir vendu le journal créé par Jean Jaurès, sur les marchés, dans les escaliers d’immeubles, les rues, les manifestations... Ce sont des communistes ou des lecteurs militants attachés à ce journal. J’ai entendu beaucoup de réactions de surprise de la part de personnes très différentes quand elles ont appris l’objet de ce procès, car tout le monde a rencontré, au moins une fois dans sa vie, un vendeur de « L’Humanité Dimanche ». Même Jacques Chirac, pas très longtemps il est vrai, a reconnu avoir vendu « L’Humanité Dimanche » sur le marché. On peut même dire que la vente de « L’Huma » en France est une sorte d’institution. Cette vente militante représente entre 20 et 25% de la vente totale de ce journal. C’est dire si elle est vitale pour lui, et davantage encore compte tenu des difficultés connues par la presse à l’heure actuelle. Les dirigeants de L’Humanité ont donc recherché si dans le passé, ils trouvaient des antécédents au cas de Monsieur IBADIOUNE. Il semblerait que depuis la création de ce journal, il n’y ait jamais eu de condamnation de militants pour avoir vendu « L’Humanité », si on excepte les périodes où ce journal a été interdit, pendant la seconde guerre mondiale , ou lorsqu’il a été saisi pendant des périodes troubles, comme celle de la guerre d’Algérie. "

4 commentaires:

CNR Midi-Pyrénées a dit…

Nous allons bien dans le sud-ouest. Merci. Et toi ?

POISON-SOCIAL a dit…

Oui, ça va ;-)

rachid a dit…

ICI RADIO NIKETOUT

Pas de godiaux - je répète -
Pas de godiaux.
Chaussures de sécurité obligatoire.

POISON-SOCIAL a dit…

Ou Santiags !