Paperblog http://www.wikio.fr

jeudi 4 décembre 2008

Ça fait mal d’entendre cela, très mal.


"Nous avons reçu deux petites filles de 9 à 10 ans à la maison, copine de notre dernière de 9 ans.
Le soir, Valérie dispose la table du petit-déjeuner pour le lendemain matin.
Elle demande à une des petites filles, une Marocaine :- Que te donne maman, le matin ?La petite répond :- Maman, elle n’a pas d’argent pour le petit-déjeuner ; je ne prends rien.
BANG !!!Ça fait mal d’entendre cela, très mal.
Dans cette famille, ils sont sept enfants.
Que faire ?
Il y a plusieurs moyens d’agir mais m--- e !
En arriver là en 2008 !!!
Quel échec pour les politiques de tous bords, eux qui sont grandement payés, protégés et choyés.
Et ces pourris de banquiers…
Même si je ne suis pas d’accord avec eux, je comprends le « Comité invisible », les gars qui sont accusés d’avoir saboté les TGV et les caténaires.
J’ai lu leur manifeste, « l’Insurrection qui vient ».
Trop nihiliste à mon goût mais au moins ils ont agi !
Il faut bouger, faire quelque chose de positif et surtout s’entraider !"

( http://sergemarjollet.blogspot.com/2008/11/fait-mal-dentendre-cela-trs-mal.html )

5 commentaires:

Lili Cactus a dit…

Oups, oui ça fait mal et ça rappelle quelques témoignages difficiles et certains commentaires que nous lisions sur le forum des Don Quichotte...

Bien sûr, c'était des adultes qui s'exprimaient et confiaient leur souffrance.

Là, c'est une enfant...

Bouger, oui, s'aider sûrement.

Pour l'un et pour l'autre, sans doute n'y a-t-il que ceux qui subissent encore les privations, qui sauront comment s'y prendre et en auront le courage, et de bouger et de venir en aide aux autres.

POISON-SOCIAL a dit…

Les souffrances et les manques des enfants sont intolérables; je ne suis pas pour l'enfant Roi, il faut bien souvent les calmer pour qu'ils n'exigent pas la dernière console ou paire de baskets à la mode; par contre, la société doit subsistance aux parents pour nourrir correctement ces enfants; quand je repense au cas de cette femme qui avait été mise en prison pour avoir volé de la viande pour nourrir ses gosses, quelle honte...

Lili Cactus a dit…

Et oui...
En son temps, ma soeurette a volé des steacks pour ses enfants.
Prise la main dans le sac, si j'ose dire, par les patrons l'ont menacée d'appeler les forces de l'ordre. Elle a alors proposé de payer, finalement. Mais ils ont quand même laissé venir la police.

Ceux-ci ne l'avaient pas poursuivie... La chance!

CNR Midi-Pyrénées a dit…

Oui, tout ça ça me donne la gerbe.

Nexuses a dit…

c'est insupportable d'entendre des enfants dire qu'ils ne peuvent pas manger faute d'argent. c'est insupportable de voir des milliards, sortis du chapeau tout d'un coup, et couler à flots sur des banques qui ont joué et perdu par leur faute. c'est insupportable d'entendre dire que les caisses sont vides quand il s'agit d'aider les plus démunis.