Paperblog http://www.wikio.fr

samedi 20 décembre 2008

QUEL CULOT !

Je cite Mr Sarkozy :

"Les injures, le blocage systématique, empêcher de voter des textes, empêcher des réformes pour le seul plaisir d’empêcher des réformes, inquiéter des jeunes pour le seul plaisir d’inquiéter des jeunes, ce n’est pas la démocratie, ça c’est la pagaille, tempête-t-il.
Je ne pense pas qu’en s’agitant avec des pancartes et avec des badges sur les bancs de l’Assemblée nationale, on rende particulièrement fiers les électeurs qui ont voté pour vous".




Eh bien, moi , je réponds que plus les élus de l'opposition feront obstacle à ces réformes SCELERATES, et plus je serai fier d'avoir voté pour eux, compris ???
Et je trouve même qu'ils devraient y casser les sièges et y foutre le feu car toutes ces instances soi-disant du peuple sont devenues des parodies...
De plus les jeunes n'ont jamais eu besoin de nous pour penser par eux-même, de quel droit parlez-vous à leur place ?
Ce sont même eux qui vont tous nous réveiller, et non pas le contraire; il n'y a qu'à voir en Grèce les parents qui manifestent aux côté de leur progéniture; ça, c'est beau !
Qu'attendons-nous pour faire la même chose ?
Il y a urgence, péril en la demeure.
"Je ne pense pas qu’en s’agitant avec des pancartes et avec des badges sur les bancs de l’Assemblée nationale, on rende particulièrement fiers les électeurs qui ont voté pour vous" : pourquoi ne parlez-vous que des élus de l'opposition, et pas de l'attitude de vos pairs, qui ont rejeté votre réforme sur le travail dominical dans leur grande majorité ?
Cela fait la deuxième tentative de réforme qui est reportée, après celle des classes de seconde; et elles seront à terme supprimées, croyez-le bien, Mr Sarkozy; votre disgrâce ne fait que commencer ...

4 commentaires:

Lili Cactus a dit…

chui partante, c'est pour ça que j'écume les infos!!!
Par contre, je sais aussi rester positive : hier, j'étais bénévole à l'arbre de Noël organisé par Jacques Deroo au ministère de la santé.
Seule ombre : la présence de la Boutin!

Enorme source de lumière : la présence d'Emmanuelle Béart, tellement belle, douce et simple que... je n'ai même pas osé l'aborder.
Comme une petite fille j'étais!

Et puis, je voulais apporter ici un joli conte de Noël, trouvé sur Facebook...
Mais, comme il est un peu long, je te l'envoie, cher poison, avec tous mes voeux pour l'an nouveau.
Passe de bonnes fêtes et à vite!

Je t'embrasse, ainsi que les tiens, de la pointe de mes "branches" de cactus

POISON-SOCIAL a dit…

Merci Liliane, je te souhaite à mon tour plein de bonheur ainsi qu'aux tiens, et je nous souhaite à tous du changement et de la justice, de la vraie.
(et soit dit en passant, Emmanuelle Béart avec tout le respect que je lui dois, est bien moins méritante que des gens comme toi, Jacques ou Augustin qui n'ont pas un statut de stars, peinent bcp plus à se faire entendre dans leur combat et se gèlent les fesses dehors auprès des malheureux bien plus souvent qu'eux dans l'année! tu n'as donc pas à te sentir intimidée, bien au contraire; ceci dit, je reconnais que c'est tjs mieux de la part d'artistes très connus de s'engager que de ne rien faire pour les autres.)

jacques a dit…

Votre billet sur le culot du monsieur est parfait.
Je prépare moi même un billet sur le même sujet qui devrait vous plaire. il sera prêt avant Noël, du moins je l'espère...

jf.

POISON-SOCIAL a dit…

Sa déconfiture sera notre cadeau de Noël(mais non, on ne le hait point, la preuve, on l'appelle "Monsieur"; juste qu'il nous exaspère politiquement! ).
Et à propos, Jacques, félicitations pour votre patience envers Géronimo, il faut se le farcir, l'animal ! Mais pour "faire avancer le schmilblick", il faut reconnaitre qu'il est parfait. (je baisse d'un ton, il serait capable de débarquer ici, Mamma Mia...)